Jun 6, 2019

Les 14 meilleures imprimantes 3D résine (SLA/DLP/LCD) – Été 2019

Vous êtes à la recherche d'un imprimante 3D résine de bureau ? Lisez notre guide d'achat de 2019 et découvrez les meilleures imprimantes 3D résine (DLP/SLA/LCD) actuellement sur le marché.

Les imprimantes 3D résine sont incroyables. Elles produisent des impressions extrêmement précises, offrent une grande variété de matériaux et sont relativement rapides. Ces machines de précision ont longtemps coûté une petite fortune mais en 2019, des imprimantes 3D résine de bureau vendues à petit prix ont fait leur apparition.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les différences entre une imprimante 3D SLA, LCD et DLP, c’est par ici.

À lire également : Les 17 meilleures imprimantes 3D – Printemps 2019

Voici notre podium des meilleures imprimantes 3D résine (SLA/DLP/LCD) :

Meilleure imprimante 3D résine :

Formlabs Form 2

Plus d’infos

show product

Imprimante 3D résine avec le meilleur rapport qualité-prix :

Peopoly Moai 130

show product

Meilleure imprimante 3D résine petit budget :

Anycubic Photon

Plus d’infos

show product

Pour naviguer facilement parmi la liste d’imprimantes 3D résine, sélectionnez la fourchette de prix correspondant à votre budget.

Sélectionnez votre budget :

Sinon, rendez-vous un peu plus bas pour trouver l’imprimante 3D résine de bureau (SLA/DLP/LCD) qui vous conviendra le mieux ! Les modèles sont classés selon leur prix de vente.

Les 14 meilleures imprimantes 3D résine (SLA/DLP/LCD) – Été 2019

show table

Les meilleures imprimantes 3D résine (DLP/SLA/LCD) à moins de 500€

Si vous voulez essayer l’impression 3D résine ou si vous êtes un maker avec un budget serré, il existe de nombreuses options à prix abordable. Dans cette catégorie, nous vous présentons les meilleures imprimantes 3D résine (SLA/DLP/LCD) à moins de 500 €.

1

Imprimante 3D SLA, DLP ou LCD : les meilleures imprimantes 3D résine Sparkmaker

La Sparkmaker a fait son entrée dans la communauté de l’impression 3D grâce à un projet Kickstarter couronné de succès. Le fabricant derrière cette machine SLA a heureusement tenu ses promesses et livré le modèle à ses contributeurs. En termes de prix, cette imprimante 3D résine a réussi à battre ses concurrentes telles que l’Anycubic Photon. On peut même la trouver en ligne pour moins de 220 €.

Cette imprimante 3D SLA étant la moins chère pour ce segment, certaines fonctionnalités, présentes sur d’autres machines résine, lui font défaut. Par exemple, la Sparkmaker offre un petit volume d’impression de 98 x 55 x 125 mm et en lieu et place de l’écran tactile que l’on retrouve sur de nombreux autres modèles, elle ne dispose que d’un simple bouton marche/arrêt.

L’écran basse résolution de la Sparkmaker peut être un frein à sa popularité. Pour remédier à cela, le fabricant a récemment lancé la Sparkmaker FHD, Cette machine offre meilleure résolution et une connexion Blutooth, tout en préservant le même format compact. On peut donc s’ettendre à un meilleur accueil pour cette nouvelle imprimante 3D résine.

Sparkmaker

Plus d’infos

show product
2

MEILLEURE IMPRIMANTE 3D RÉSINE PETIT BUDGET Imprimante 3D SLA, DLP ou LCD : les meilleures imprimantes 3D résine Anycubic Photon

Avec un prix à moins de 500 €, il n’est guère étonnant de voir que l‘imprimante 3D DLP Anycubic Photon soit devenue une incontournable pour ceux qui débutent dans l’impression 3D résine. Cette imprimante 3D DLP abordable offre une résolution impressionnante de 2k et est fournie pré-assemblée.

Cependant, son volume d’impression de 115 x 65 x 155 mm reste un peu léger pour certains. Si ce critère est important à vos yeux, il vous faudra sans doute aller voir ailleurs. Du reste, l’imprimante 3D résine d’Anycubic reste une option attrayante pour les makers au budget restreint qui souhaitent s’aventurer au-delà du monde de l’impression 3D FDM.

Anycubic Photon

Plus d’infos

show product
3

Imprimante 3D SLA, DLP ou LCD : les meilleures imprimantes 3D résine Monoprice MP Mini Deluxe SLA

Déjà bien connue pour ses imprimantes 3D FDM de bureau très abordables, Monoprice a décidé de s’y coller et s’essaye désormais à l’impression 3D résine bon marché. Sa MP Mini Deluxe SLA, un clone de la D7 de Wanhao, est capable d’imprimer avec une hauteur de couche pouvant atteindre 20 microns. Elle permet également d’imprimer des espaces négatifs (c’est-à-dire des trous) de pas plus de 30 microns. On notera également une vitesse relativement rapide, à raison de 30 mm/heure sur l’axe vertical.

Monoprice affirme que son imprimante 3D résine de bureau est compatible avec une grande variété de résines UV, ce qui en fait une machine idéale pour les débutants souhaitant concevoir des prototypes dans le domaine médical ou dentaire, ou encore pour créer des bijoux.

Monoprice MP Mini Deluxe SLA

show product
4

Imprimante 3D SLA, DLP ou LCD : les meilleures imprimantes 3D résine Duplicator 7 de Wanhao

D’apparence similaire à la Micromake L2, mais dépourvue en grande partie de ses fonctionnalités conviviales, la Wanhao D7 peut être considérée comme une imprimante 3D résine relativement basique. Elle compense toutefois ses défauts grâce à la réactivité de sa communauté d’utilisateurs et de l’assistance technique fournie par son fabricant.

La version la plus récente de la Wanhao D7 est la 1.5, dont la structure d’axe Z a été revue afin d’améliorer sa stabilité et de résoudre ses problèmes d’oscillation, qui affectaient auparavant la qualité de l’impression. Trop tard, donc, pour les acheteurs de la première heure, mais bonne nouvelle pour ceux qui voudraient se laisser tenter par les nombreuses idées d’amélioration et de bidouillage proposées par la vaste et créative communauté qui entoure la D7.

L’imprimante 3D résine existe également en version Plus, plus agréable à utiliser grâce à son écran d’interface tactile et en couleur. Comme à son habitude, Monoprice propose des copies de la Wanhao D7 et D7 Plus, vendues sous le nom de Monoprice Mini SLA et Monoprice Mini Deluxe

Wanhao Duplicator 7

show product
5

Imprimante 3D SLA, DLP ou LCD : les meilleures imprimantes 3D résine Anycubic Photon S

En bref

  • Imprimante 3D Anycubic Photon S
  • Technologie LCD
  • Volume d’impression max. (mm)  115 x 65 x 165
  • Résolution (µm) X/Y: 47 Z: 10
  • Prix sur le marché (€) 450
  • Consultez les prix

Incorporant le retour des utilisateurs dans un design incroyablement simple, l’Anycubic Photon S est une mise à jour mineure mais bienvenue de la Photon.

Avec ce nouveau modèle, on peut s’attendre à des impressions de qualité légèrement supérieure, grâce à deux changements majeurs : des profilés linéaires doubles améliorent la rigidité de l’axe Z et la nouvelle unité à ultre-violets permet, selon Anycubic, de distribuer la lumière UV de manière plus uniforme.

Le processus d’impression est foncièrement identique à celle de la Photon originale, grâce à l’écran 2K, qui offre toujours une taille de pixel de 47 microns sur la surface d’impression de 115 x 65 mm. L’utilisation de la Photon S est sensiblement perfectionnée cependant, grâce à une interface utilisateur repensée, un filtre à air au charbon actif et un axe Z rallongé de 10 mm.

Nous n’irions pas jusqu’à dire que cette nouvelle imprimante 3D résine est bien meilleure que le modèle orginal mais sur le papier, elle est très certainement plus attrayante.

Les prix fluctuent énormément pour les machines achétes auprès de revendeurs tels que AliExpress. Nous vous conseillons donc de vérifier toutes les options avant de passer commande. Au moment de la publication de cet article, nous avons pu trouver la Photon S pour 450 € dans certaines boutiques (et pour 700 € dans d’autres plus douteuses…). Il faudra donc chercher un peu !

Anycubic Photon S

show product

Les meilleures imprimantes 3D résine (DLP/SLA/LCD) de 500 à 2500€

Pour les makers ayant un budget plus important et pour ceux à la recherche d’une imprimante 3D résine plus robuste et plus résisstante dans le temps, voici les meilleures machines coûtant entre 500 et 2 500 €.

6

Imprimante 3D SLA, DLP ou LCD : les meilleures imprimantes 3D résine Flyingbear Shine

La Flyingbear Shine est une imprimante 3D DLP abordable, avec une surface d’impression généreuse de 120 x 68 x 210 mm, un écran tactile couleur et une résolution de couche raisonnable. Cette machine est équipée d’un écran LCD 2k qui offre une résolution allant jusqu’à 2550 x 1440. Pour du low-cost, les utilisateurs obtiennent tout de même une imprimante 3D résine de qualité, à la conception stable et robuste.

La Shine est dotée de pièces en aluminium CNC et d’une vis à billes sur l’axe Z, ce qui améliore la précision et la stabilité de l’impression. Parmi les autres caractéristiques notables, on mentionnera la connexion Wifi, une cuve en résine facilement amovible, deux ventilateurs de refroidissement et un filet anti-poussière pour protéger les composants électroniques de l’imprimante 3D.

En rasison de son prix et des caractéristiques qu’elle propose, la Flyingbear Shine fait donc concurrence aux imprimantes 3D résine telles que l’Anycubic Photon.

Flyingbear Shine

show product
7

Imprimante 3D SLA, DLP ou LCD : les meilleures imprimantes 3D résine Phrozen Shuffle XL

We're fans of the Phrozen Shuffle's heavy, all-metal design. Pictured: Phrozen Shuffle XL

Nouvelle version améliorée de la Phrozen Make, la Phrozen Shuffle est une nouvelle imprimante 3D résine qui offre une qualité d’impression remarquable pour un prix comparativement modique. Elle est disponible en deux versions quasi identiques en tout, si ce n’est la taille des pixels et le volume d’impression.

Notre avis complet sur l'imprimante 3D
2019 Phrozen Shuffle (XL) Review – Stunning Prints

Nous vous présentons ici la Phrozen Shuffle XL, la plus grande des deux machines, qui se targue d’un volume d’impression démesuré, avec ses 190 x 120 x 200 mm. Elle peut fonctionner hors ligne via une clé USB, ou en ligne, si elle est physiquement connectée au réseau local via un câble Ethernet. La Phrozen Shuffle XL peut aussi se charger de la découpe des modèles grâce au logiciel NanoDLP, installé sur son Raspberry Pi embarqué.

Lors de nos essais, nous avons pu constater la robustesse et la qualité de la Shuffle, bien qu’elle pèche du côté du workflow, un peu lourd et peu accessible de premier abord. Mais une fois passé cet obstacle, la Shuffle s’avère être une imprimante 3D résine très fiable.

À choisir, et si votre budget vous le permet, optez pour la XL, son grand volume d’impression vaut vraiment le coup. La Phrozen Shuffle standard, c’est-à-dire la plus petite, affiche un volume d’impression de 120 x 68 x 200 mm pour environ 560 €. La seule autre différence repose dans une taille de pixel plus fine : 47 microns, contre 85 pour la XL.

Phrozen Shuffle (XL)

Plus d’infos

show product
8

MEILLEUR RAPPORT QUALITÉ-PRIX Imprimante 3D SLA, DLP ou LCD : les meilleures imprimantes 3D résine Peopoly Moai 130

La crème de la crème est encore meilleure avec la Peopoly Moai 130. Se basant sur la plateforme robuste du modèle original Moai, l’imprimante 3D Moai 130 reprend les points forts de sa grande sœur : même volume d’impression, contrôle précis du laser, composants électroniques à portée de main et communauté active. Mais ce nouveau modèle ne s’arrête pas là. Le fabricant a amélioré le hardware pour rendre la machine encore plus fiable et facile d’utilisation. Tout cela pour environ 100 € de plus que la version originale.

Retour en arrière : test de la Peopoly Moai
2019 Peopoly Moai Review – Best Value Resin 3D Printer

Ç’en est fini du nivellement du plateau laborieux et minutieux. Faites place à la plateforme faciler à calibrer, alliée au tout nouveau bac à résine en métal disposant d’un film en FEP ! Ce dernier, disposé au fond du bac, prolonge la durée de vie du bac et permet une meilleure mise à niveau réservoir.

Couplé au tout nouveau système de chauffe de l’habitacle, le bac FEP contribue ainsi à une plus grande fiabilité pour les impressions: votre résine reste en effet à plus de 35 °C, la température parfaite pour des performances d’impression optimales.

L’autre bon point de cette imprimante 3D résine est la lampe LED à lumière ultraviolette spécialement conçue pour polymériser vos modèles en quelques minutes seulement.

Pour ceux et celles qui souhaiteraient imprimer de gros, voire de très gros objets, il faut regarder du côté de la Moai 200. Elle est identique à la Moai 130, son plus grand volume d’impression mis à part (200 x 200 x 250 mm).

Peopoly Moai 130

show product
9

Imprimante 3D SLA, DLP ou LCD : les meilleures imprimantes 3D résine Zortrax Inkspire

Zortrax, fabricant polonais d’imprimantes 3D, se lance dans le grand bain de l’impression résine avec un premier essai, l’Inkspire, un nouveau challenger non négligeable parmi l’ensemble de machines professionnelles proposées par l’entreprise.

Reprenant la configuration classique de l’imprimante 3D résine LCD, l’Inkspire se targue également d’une interface utilisateur généreuse et élégante, intégrée à un écran tactile couleur 4 pouces. En termes de performances, la machine propose une taille de pixel de 50 x 50 microns, une hauteur de couche minimale de 25 microns, une vitesse d’impression pouvant atteindre 36 mm par heure, et un volume d’impression de 74 x 132 x 175 mm.

Compatible avec toutes les résines conçues pour durcir sous une lumière UV d’une longueur d’onde de 405 nm maximum, l’Inkspire constitue un outil très polyvalent qui complètera à merveille tout arsenal d’impression 3D. Cerise sur le gâteau, elle s’intègre dans l’environnement déjà offert par Zortrax à travers son logiciel de découpe Z-Suite. Les utilisateurs de la M200, M300 et Inventure, du même fabricant, ne seront donc pas perdus avec cette imprimante 3D résine.

Zortrax Inkspire

show product

Les meilleures imprimantes 3D résine (DLP/SLA/LCD) de 2500 à 5000€

S’il existe de nombreuses options pour les petits budgets, les prosommateurs et les petites entreprises souhaitant intégrer l’impression 3D résine à leur processus de développement produit auront sans doute besoin d’une imprimante 3D résine plus pointue. Les machines DLP/SLA/LCD suivantes sont plus adaptées à un usage professionnel.

10

Imprimante 3D SLA, DLP ou LCD : les meilleures imprimantes 3D résine Slash+ d’Uniz

Depuis San Diego, aux États-Unis, Uniz vous présente « l’imprimante 3D de bureau la plus rapide au monde ». Que ce soit vrai ou non, il s’agit sans aucun doute d’une imprimante 3D DLP facile à utiliser.

Comparé aux autres imprimantes de cette liste, la Slash+ offre un volume d’impression important, et ce, pour un prix raisonnable. Ajoutez à cela un système de cartouche bien pratique pour échanger facilement les matériaux d’impression et une colonne renforcée en acier pour réduire la déformation et améliorer la précision.

Uniz propose à la vente une liste de résines aux noms originaux, dont la ZABS (usage général), la ZPMMA (translucide), la ZWax (calcinable) et la ZFPU (flexible).

Pour plus d’informations sur l’imprimante 3D résine, rendez-vous sur le site d’Uniz.

11

Premier choix Imprimante 3D SLA, DLP ou LCD : les meilleures imprimantes 3D résine Form 2 de Formlabs

C’est sans aucun doute la Form 2 qui fait bouillir la marmite du marché de l’imprimante 3D SLA. Ne cherchez pas plus loin, c’est la plus populaire du lot ! Cette imprimante 3D SLA mérite sa réputation, et pas seulement pour être parvenue à récolter 3 millions de dollars sur Kickstarter.

Notre avis complet sur l'imprimante 3D
Formlabs Form 2 Review – Best Resin 3D Printer in 2019

La clé de sa réussite, c’est sa facilité d’utilisation, qui se décline en trois points principaux. Pour commencer, elle dispose d’un système de remplissage automatique de résine. En acceptant les cartouches, la Form 2 remplit automatiquement la cuve et ajuste les paramètres selon le type de résine utilisée.

Continuons par l’écran tactile simple d’utilisation et la connectivité Wifi de cette imprimante 3D SLA, qui permettent de faciliter l’envoi des instructions et la gestion des opérations.

Enfin, la Form 2 accepte un large choix de résines : classique (claire et blanche), la calcinable, flexible, dentaire et haute-résistance. FormLabs introduit de nouvelles résines SLA sur le marché au moins deux fois par an.

Formlabs Form 2

Plus d’infos

show product
12

Imprimante 3D SLA, DLP ou LCD : les meilleures imprimantes 3D résine Peopoly Moai 200

En bref

  • Imprimante 3D Peopoly Moai 200
  • Technologie SLA
  • Volume d’impression max. (mm)  200 x 200 x 250
  • Résolution (µm) XY: 70
    Z: 10 - 200
  • Prix sur le marché (€) 2760
  • Consultez les prix

La Peopoly Moai 200 est une imprimante 3D résine similaire tant dans le design que dans ses fonctionnalités aux autres machines de Peopoly. Elle se distingue cependant par les dimensions gigantesques de son volume d’impression de 200 x 200 x 250 mm. De quoi réaliser des impressions détaillées ET volumineuses.

À l’instar de la Peopoly Moai 130 décrite ci-dessus, toutes les mises à jour du hardware créées depuis la sortie de la Moai originale sont incluses. Grâce au film en FEP, vous devriez obtenir un bac à résine qui résistera à de nombreuses impressions. L’habitacle chauffant permet quant à lui de conserver une chaleur constante pour des performances d’impression optimales.

Cette imprimante 3D résine ne possède peut-être pas toutes les fonctionnalités dernier cri de certaines machines plus onéreuses, mais peu se targuent d’un tel volume d’impression.

Peopoly Moai 200

show product
13

Imprimante 3D SLA, DLP ou LCD : les meilleures imprimantes 3D résine FlashForge Hunter

On connaît bien FlashForge pour ses imprimantes et scanners 3D de bureau au prix abordable, et sa réputation se vérifie également sur le marché de l’imprimante 3D DLP.

La Flashforge Hunter dispose d’un solide projecteur DLP propriétaire, offrant une exposition uniforme aux UV à travers toute sa généreuse zone de travail. Elle est également équipée d’un bac de résine en aluminium durable qui nécessitera moins de remplacements.

FlashForge propose sa propre marque propriétaire, (incluant des résines classique, calcinable, haute résistance et biocompatible) mais est également compatible avec des résines génériques, ce qui en fait une imprimante 3D résine versatile.

FlashForge Hunter

show product
14

Imprimante 3D SLA, DLP ou LCD : les meilleures imprimantes 3D résine B9Creator v1.2 de B9Creations

Avec son projecteur exposé à la vue de tous, la B9Creator est sans aucun doute l’imprimante 3D DLP au look le plus distinctif de notre liste.

Grâce à son haut degré de précision et son large choix de matériaux, cette imprimante 3D résine est idéale pour les joailliers et les chercheurs.

B9Creations fournit de la résine calcinable (émeraude, jaune, cerise) et de prototypage (noire et rouge). Cette dernière a été conçue pour être précise, solide et résistante aux fortes températures. L’imprimante 3D résine est également compatible avec des résines génériques.

B9Creations B9Creator v1.2

show product

Impression 3D LCD, DLP et SLA, quelles différences ?

Bien que les technologies SLA, DLP et LCD reposent sur des principes extrêmement similaires, elles se démarquent par quelques différences.

Graphique présentant les similitudes et les différences entre impression 3D SLA et DLP (Source : Formlabs)

L’impression 3D SLA fonctionne grâce à deux moteurs appelés galvanomètres. Placés sur les axes X et Y, ces moteurs permettent d’incliner rapidement des miroirs afin de diriger un faisceau laser à travers la zone d’impression. Les UV émis solidifient alors la résine pour former un objet en 3D. Le modèle en question se compose de différentes couches formées d’un ensemble de points et de lignes dont se servent les galvanomètres pour orienter le laser.

La technologie DLP, quant à elle, utilise un projecteur à écran numérique afin de projeter une seule image de chaque couche sur le plateau. Chacune des couches du modèle 3D étant représentée par des pixels carrés, l’impression finale se compose donc d’un ensemble de voxels.

L’impression 3D LCD fonctionne de manière très similaire à l’impression DLP, dans le sens où elle utilise une lumière projetée afin de solidifier la résine couche après couche, jusqu’à former un objet en 3D. Alors, quelle différence ?

Les imprimantes 3D LCD disposent d’un panneau de leds UV qui projettent la lumière à travers une représentation de la couche, un peu comme un masque posé sur l’écran LCD, alors que les imprimantes 3D DLP utilisent un ensemble de micro-miroirs (chaque miroir correspondant à un pixel) qui reflètent (ou non) la lumière, créant ainsi le masque. Un certain nombre de fabricants tentent de rebaptiser cette technologie d’impression 3D résine LCD, à l’image de Structo et de son Mask SLA (MSLA), un terme également adopté par Prusa pour sa SL1, disponible en pré-commande.

Voilà, après ce méli-mélo terminologique, vous pouvez retourner à notre liste des meilleures imprimantes 3D résine.

(Image de l’en-tête : Zotrax)

License: The text of "Les 14 meilleures imprimantes 3D résine (SLA/DLP/LCD) – Été 2019" by All3DP is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.

Subscribe to updates from All3DP

You are subscribed to updates from All3DP

You can’t subscribe to updates from All3DP. Learn more… Subscribe

You can’t subscribe to updates from All3DP. Learn more…

B719266D-CB2F-4571-9ABD-AFEC8A7D79DCB719266D-CB2F-4571-9ABD-AFEC8A7D79DCB719266D-CB2F-4571-9ABD-AFEC8A7D79DC