Apr 11, 2019

Les 24 meilleures imprimantes 3D pas chères [Printemps 2019]

Vous recherchez une imprimante 3D pas chère qui rentre dans votre budget ? Découvrez notre guide d’achat Printemps 2019 des meilleures imprimantes 3D à moins de 200, 300, 500 et 1000 €.

Il y a encore tout juste 10 ans, une imprimante 3D coûtait au bas mot 100 000 €. Aujourd’hui, une imprimante classique tient sur votre bureau et coûte très probablement moins cher que la machine avec laquelle vous lisez ces mots. Vous pouvez facilement trouver une imprimante 3D pas chère et de qualité pour moins de 500 €, voire 300 ou même 200 € !

Toutes les imprimantes 3D mentionnées dans cet article sont pré-assemblées ou prêtes à l’emploi. Si vous souhaitez dépenser moins (mais investir plus de temps et d’effort), vous pouvez consulter l’article suivant :

Vous voulez assembler votre imprimante 3D ?
Imprimante 3D en kit: les 15 meilleures imprimantes 3D DIY 2019

Imprimante 3D pas chère : notre palmarès 2019

Meilleure imprimante 3D à moins de 200 €

Creality Ender 3

Plus d’infos

show product

Meilleure imprimante 3D à moins de 300 €

Anycubic i3 Mega

Plus d’infos

show product

Meilleure imprimante 3D à moins de 500 €

Creality CR-10S

Plus d’infos

show product

Meilleure imprimante 3D à moins de 1 000 €

Original Prusa i3 MK3S

Plus d’infos

show product

Choississez votre budget :

Pour chaque catégorie, nous faisons apparaître en premier notre coup de cœur, suivi du reste du peloton classé par ordre de prix. Les prix de ces imprimantes 3D low-cost ont tendance à beaucoup fluctuer, nous vous encourageons donc à bien vérifier les prix actualisés de chacune d’entre elles.

Imprimante 3D pas chère : les meilleures machines au printemps 2019

show table

Meilleures imprimantes 3D pas chères à moins de 200 €

1

La gagnante Meilleure imprimante 3D pas chère à moins de 200 € Creality Ender 3

Au vu de son prix incroyablement bas (on peut la trouver à moins de 170 € !), l’Ender 3 s’en sort très bien.

Cette machine fabriquée par Creality est une imprimante 3D pas chère qui offre un ensemble de fonctionnalités impressionnant. Elle dispose notamment d’un plateau chauffant de 220 x 220 (avec un axe Z atteignant 250 mm), une nette amélioration comparée à son prédécesseur, la Ender 2. Elle est également capable de reprendre une impression là où elle l’avait laissée à la suite d’une coupure de courant, une caractéristique que l’on ne retrouve que rarement chez les imprimantes 3D low-cost.

La machine possède une structure composée de profilés d’aluminium. Sur le côté gauche, une simple vis-mère entraîne l’axe Z. À sa livraison, la Ender 3 est en grande partie pré-assemblée. Elle représente un bon point de départ pour vos projets d’impression, et ses résultats avant personnalisation des réglages et autres modifications sont tout à fait respectables au vu de son prix. Autre point positif : vous pouvez la bidouiller, modifier, améliorer autant que vous le souhaitez ! Tout dépendra ensuite de votre patience et du temps et de l’argent que vous êtes prêt à investir.

Creality Ender 3

Plus d’infos

show product
2

Meilleure imprimante 3D pas chère à moins de 200 € Monoprice Mini Delta

Les plupart des imprimantes 3D low-cost mentionnées sur cette liste sont des machines cartésiennes, mais nous tenions également à vous présenter cette petite et malicieuse imprimante 3D pas chère de type delta fabriquée par Monoprice. La Mini Delta est vraiment abordable et offre une touche d’originalité par rapport aux autres imprimantes 3D FDM que l’on utilise habituellement.

Une imprimante de type delta se compose de trois bras sur des rails qui se déplacent indépendamment de haut en bas pour positionner la tête d’impression. Ce procédé présente divers avantages par rapport au type cartésien, notamment un plateau d’impression circulaire, qui permet de transporter plus facilement la machine (la Mini Delta est même équipée d’une poignée), un cadre plus léger et une vitesse d’impression accrue.

Si ce type d’imprimante 3D est généralement un peu plus compliqué à assembler correctement, Monoprice rend la tâche plus aisée avec cette Mini Delta pré-assemblée : il vous suffit de la déballer et de lancer votre impression ! Pour ne rien gâcher, cette imprimante 3D delta dispose d’un système d’auto-calibrage, d’un plateau chauffant, d’une connexion Wi-Fi et plus encore, pour environ 200 €. Mais notez bien que le plateau d’impression est minuscule : assurez-vous qu’il soit suffisant pour vos projets de création.

Monoprice Mini Delta

show product
3

Meilleure imprimante 3D pas chère à moins de 200 € Geeetech A10

L’Ender 3 se vendant comme des petits pains, Geeetech se lance aussi dans la course avec une machine qui copie la star de Creality. La Geeetech A10 rajoute quelques ajustements bienvenus : elle est facile à monter et offre un espace d’impression un peu plus grand (220 x 220 x 260 mm). Elle est également livrée avec un “Super Plate”, un plateau d’impression d’inspiré de l’Ultrabase du fabricant Anycubic (notre avis ici).

Si l’on se penche sur sa fiche technique, le seul défaut que l’on peut lui trouver est la calibration manuelle. Cependant, une fois cette étape accomplie, vous obtiendrez une imprimante 3D intéressante à un prix encore plus intéressant. Vous pouvez également ajouter l’option Wifi à votre imprimante 3D.

Geeetech A10

show product
4

Meilleure imprimante 3D pas chère à moins de 200 € Monoprice MP Select Mini V2

The Select Mini V2 Source: Monoprice

À son lancement fin 2016, la Monoprice Select Mini n’est pas passée inaperçue. Pour un prix étonnamment bas, cette petite imprimante 3D est capable de fournir des impressions d’une qualité décente. Elle dispose d’un plateau chauffant et, malgré son cadre à première vue relativement fermé, elle est suffisamment ouverte pour que ses utilisateurs puissent lui apporter des améliorations.

La Select Mini V2 fonctionne en connexion wifi, ce qui la distingue de ses nombreuses congénères à moins de 200 €. Néanmoins, son plateau demeure minuscule comparé à celui de notre gagnante du moment, la Creality Ender 3.

Monoprice Select Mini V2

show product
5

Meilleure imprimante 3D pas chère à moins de 200 € BIQU Magician

La BIQU Magician porte un joli surnom : en raison de son petit cadre et de son emballage cylindrique rappelant vaguement un tube de maquillage, on la qualifie souvent d’imprimante « rouge à lèvres ». Mais c’est le haut-de-forme de magicien gravé sur la boîte qui illustre le mieux les surprises que vous vous apprêtez à découvrir à l’intérieur.

Le design de cette imprimante 3D s’inspire du plan de la machine delta RepRap Rostock. Pour un investissement de moins de 200 €, vous obtenez un écran tactile TFT, un plateau d’impression amovible en PVP et un système de nivellement assez original, mais non moins excellent. La BIQU Magician est donc une imprimante 3D pas chère qui tout produit des résultats d’une qualité surprenante.

Méfiez-vous cependant des défauts de fabrication. Nous avons par exemple rapidement rencontré un problème de fissuration sur certaines pièces en plastique moulées par injection de la machine que nous avons testée. Depuis, BIQU a annoncé avoir choisi des plastiques de meilleure qualité pour son processus de fabrication, ce qui devrait suffire à éliminer ce problème.

BIQU Magician

Plus d’infos

show product

Meilleures imprimantes 3D pas chères à moins de 300 €

6

La gagnante Meilleure imprimante 3D pas chère à moins de 300 € Anycubic i3 Mega

Après une phase d’assemblage courte et simple grâce à une documentation bien fournie, vous obtiendrez un clone Prusa fiable et soigné, pour une fraction du prix de l’originale. Dans les bureaux d’All3DP, cette machine n’a pas quitté notre atelier depuis que nous avons terminé son évaluation.

Disponible sur Internet pour un prix avoisinant les 200-300 €, l’Anycubic i3 Mega offre un volume d’impression considérable, un superbe plateau chauffant adhésif (l’Ultrabase, plus d’information ici) et un hotend très correct. En bref, nous avons là une imprimante 3D pas chère et plug-and-play dédiée à l’impression PLA. Tous ces éléments en font une excellente option pour les débutants au budget limité, en particulier pour les bricoleurs n’ayant pas peur de la peaufiner un peu afin d’améliorer le résultat final de leurs impressions.

Anycubic i3 Mega

Plus d’infos

show product
7

Meilleure imprimante 3D pas chère à moins de 300 € Creality Ender 3 Pro

Comme vous avez pu le lire dans notre section dédiée à la Creality Ender 3 ci-dessus nombreuses sont les raisons pour élire cette machine Meilleure imprimante 3D à moins de 200 €. Si vous souhaitez aller plus loin, et que vous n’êtes pas contre débourser 50 € supplémentaires, nous vous conseillons de jeter un œil à sa version un poil plus haut de gamme, la Creality Ender 3 Pro.

À l’image de sa grande sœur, la Ender 3 Pro reste une imprimante 3D pas chère, dotée d’un modeste volume d’impression de 220 x 220 x 250 mm et capable de sortir des impressions d’une qualité vraiment convenable. La version Pro offre par ailleurs de nouvelles fonctionnalités, dont un plateau magnétique amovible et un extrudeur amélioré qui permet de réduire le risque d’obstruction. Nouveauté plus notable encore, un solide profilé d’aluminium de 40 x 40 qui vient renforcer la base de l’axe Y, améliorant ainsi la stabilité de l’imprimante 3D dans son ensemble.

Notre avis complet sur cette imprimante 3D
Test 2019 de la Creality Ender 3 Pro – L'Ender 3 améliorée

Selon nous, la Ender 3 classique reste la meilleure option sur le marché si vous recherchez une imprimante 3D pas chère. Pour autant, Creality fait preuve d’une belle initiative en proposant une alternative légèrement plus onéreuse, mais qui règle certains soucis rencontrés par les utilisateurs de son imprimante FDM vedette.

Creality Ender 3 Pro

Plus d’infos

show product
8

Meilleure imprimante 3D pas chère à moins de 300 € Monoprice Maker Select Plus

Monoprice Maker Select Plus

Évolution de la Maker Select V2 de Monoprice (qui est elle-même un clone de la Duplicator i3 V2.1 de Wanhao, suite logique…), la Maker Select Plus conserve le boîtier de contrôle externe de son prédécesseur, mais l’intègre sous le plateau d’impression. Résultat : une imprimante 3D pas chère, tout aussi performante, mais deux fois moins encombrante.

Côté volume d’impression, il est similaire à celui de la Maker Select V2 avec 200 x 200 x 180 mm. On notera tout de même une autre différence notable entre les deux machines : le fabricant affirme que sa Maker Select Plus imprime plus vite que la version précédente.

Monoprice Maker Select Plus

show product
9

Meilleure imprimante 3D pas chère à moins de 300 € TEVO Flash

Arborant (vraisemblablement) le nom et les couleurs du fameux super-héros de DC Comics, la Flash est une imprimante 3D abordable qui en a sous le capot, en termes de fonctionnalités. Nous avons pris beaucoup de plaisir à tester cette machine dans nos bureaux, à tel point que nous l’avons désignée Choix de la rédaction dans notre liste des Meilleures imprimantes 3D.

Elle est équipée d’un extrudeur Tevo Titan et d’un hotend Volcano, de deux ventilateurs de refroidissement, de capteurs de proximité, d’un système de nivellement automatique et d’un plateau d’impression qui chauffe extrêmement rapidement, ce qui semble approprié compte tenu du nom de l’imprimante. La Flash une imprimante 3D pas chère dotée d’un modeste volume d’impression de 235 x 235 x 250 mm mais qui fonctionne avec la plupart des matériaux d’impression 3D classiques. Un choix idéal pour les makers ayant un petit budget qui recherchent une machine compacte, rapide et fonctionnelle.

TEVO Flash

Plus d’infos

show product
10

Meilleure imprimante 3D pas chère à moins de 300 € Flashforge Finder

La Finder de FlashForge n’est pas de la dernière pluie. C’est une imprimante 3D pas chère, dotée d’un volume d’impression de 140 x 140 x 140 mm, ce qui, selon les normes actuelles, est un peu petit.

Parmi ses caractéristiques majeures, notons son design ouvert, son écran couleur et sa connexion Wi-Fi. L’imprimante est livrée avec une première bobine de filament et une clé USB. En bref, tout ce dont vous avez besoin pour vous lancer tout de suite dans l’impression !

Flashforge Finder

Plus d’infos

show product
11

Meilleure imprimante 3D pas chère à moins de 300 € Creality Ender-5

Prenez l’ultra-populaire Ender 3 de Creality, saupoudrez-la des meilleures fonctionnalités de la Ender 3 Pro puis enfournez le tout dans un châssis type CoreXY (mais pas exactement CoreXY) et vous obtenez la Ender-5.

Si vous appréciez une bonne marge de manœuvre au niveau de l’axe Z, vous serez séduit par les 300 mm de la Ender-5, contre 250 mm pour la Ender 3. De même, la Ender-5 bat la CR-10S grâce à son bloc d’alimentation Meanwell et son plateau flexible et amovible, si c’est votre truc.

Creality Ender 5

Plus d’infos

show product

Meilleures imprimantes 3D pas chères à moins de 500 €

12

La gagnante Meilleure imprimante 3D pas chère à moins de 500 € Creality CR-10S

En bref

  • Types de filaments PLA, ABS, composites
  • Volume d’impression (mm) 300 x 300 x 400
  • Hauteur min. de couche 50 microns
  • Compatible avec un matériau tiers Oui
  • Plateau chauffant Oui
  • Diamètre du filament (mm) 1,75

La CR-10, l’imprimante 3D mille fois imitée mais jamais égalée de Creality a déclanché une révolution dans l’impression 3D en 2017. La CR-10S présentée ici est en fait la nouvelle version de la prodige de Creality. Le fabricant y a corrigé certains des problèmes récurrents de la C-10 et a ajouté quelques fonctionnalités.

Désormais facilement trouvable quelques centaines d’euros, nous avons décidé d’élire la CR-10S Meilleure imprimante à moins de 500 €. C’est une imprimante 3D pas chère, qui dispose d’un volume d’impression généreux (300 x 300 x 400 mm) ainsi qu’un plateau chauffant. Jusque-là, nous direz-vous, la CR-10S est identique à sa grande sœur.

Cependant, la CR-10S se distingue grâce à des nouveautés bienvenues : elle est équipée d’un détecteur de fin de filament (un dispositif essentiel pour éviter l’échec des longues impressions), d’une option de reprise d’impression en cas de coupure de courant et d’une nouvelle disposition du moteur de l’axe Z avec un axe double, ce qui contribue à une plus grande stabilité des grandes impressions.

Certes, cette imprimante 3D pas chère n’est pas parfaite. Toutefois, si vous la bichonnez, apportez quelques améliorations et utilisez un bon Slicer, la CR-10S est une très bonne option.

Creality CR-10S

Plus d’infos

show product
13

Meilleure imprimante 3D pas chère à moins de 500 € TEVO Tornado

TEVO a été l’un des premiers fabricants d’imprimantes 3D à cloner la CR-10 de Creality pour un prix inférieur. Pour ce qui est des impressions au jour le jour, la Tornado fonctionne bien. Lors de nos tests, l’extrudeur Titan, revu par TEVO, a supporté tous les travaux que nous lui avons fait subir, sans un signe de fléchissement : aucun filament dénudé ou TPU emmêlé à l’horizon. C’est plutôt appréciable, surtout venant d’une imprimante en kit.

Depuis le lancement de la Tornado, TEVO lui a apporté plusieurs petites modifications. Des améliorations dans ses composants et son firmware la rendent notamment bien plus fiable. Vous pouvez également vous-même modifier cette imprimante 3D petit budget si vous le souhaitez, et pas qu’un peu !

Une mise en garde, cependant : le modèle que nous avons testé, qui date de 2017, chauffait son plateau directement à partir du courant alternatif. Une telle configuration peut entraîner de graves décharges électriques si les câbles du plateau se détachent. À l’heure qu’il est, nous ignorons si ce problème a été réglé sur le modèle 2019, mais nous vous tiendrons informés dès que nous en saurons plus.

Tevo Tornado

show product
14

Meilleure imprimante 3D pas chère à moins de 500 € JGAurora A5S

Comparée à sa grande sœur, l’A3, la JGAurora A5S offre un grand volume d’impression, un plateau en verre semblable à l’Ultrabase de l’Anycubic, et de nouvelles fonctionnalités telles qu’un écran tactile couleur haute résolution et un système de récupération d’impression suite à une coupure de courant.

Malgré son design particulier, la JGAurora A5S flirte clairement avec les fans de la CR-10 de Creality. Par ailleurs, bien que cette imprimante 3D pas chère prenne en effet en charge des impressions de taille très conséquente, nous lui avons trouvé quelques défauts mineurs de conception qui la relègue en seconde place du podium.

JGAurora A5

Plus d’infos

show product
15

Second choix Meilleure imprimante 3D pas chère à moins de 500 € Anycubic Photon

Anycubic a pris d’assaut la communauté de l’impression 3D résine lors de la sortie début 2018 de son imprimante 3D pas chère, l’Anycubic Photon. Depuis, cette petite boîte noire s’est imposée comme une machine de référence pour les curieux souhaitant se familiariser avec l’impression 3D DLP ou SLA.

Certes, son volume d’impression de 115 x 65 x 155 mm fait pâle figure face à ses concurrentes : même la minuscule Duplicator 7 est plus grande ! Et elle ne peut pas non plus rivaliser avec la Form 2 de Formlabs, qui fournit des résultats professionnels à chaque impression. Pour autant, s’il existait une catégorie « Imprimante 3D DLP pour débutants », nous placerions certainement l’Anycubic Photon en haut de la liste.

Anycubic Photon

Plus d’infos

show product
16

Meilleure imprimante 3D pas chère à moins de 500 € Duplicator i3 V2.1 de Wanhao

La gamme Duplicator i3 de Wanhao s’est progressivement améliorée au fil des ans, entraînant une certaine confusion autour du nom de ses différents modèles. La Duplicator i3 d’origine a été suivie par la Duplicator i3 Plus, qui consistait en une refonte complète de l’imprimante. Puis ce même modèle a été commercialisé sous le nom de Wanhao Duplicator i3 Mark 2. La dernière version, la Wanhao i3 Duplicator V2.1, ne fait qu’intégrer quelques changements mineurs à cette machine très appréciée.

Quoi qu’il en soit, il s’agit d’un dérivé tout à fait correct de l’imprimante 3D open source Prusa i3, très semblable à l’Anycubic i3 Mega au niveau du look. Depuis 2016, la Duplicator i3 a vu sa qualité augmenter considérablement et son prix baisser (d’environ 30 %).

Les caractéristiques les plus importantes de cette nouvelleimprimante 3D pas chère incluent un volume d’impression de 200 x 200 x 180 mm (suffisant pour les impressions courantes), un cadre en acier, un capteur pour le nivellement du plateau, un boîtier intégré pour les composants électroniques (auparavant logés dans un bloc séparé), un port de carte SD complet et un écran de contrôle tactile.

Wanhao Duplicator i3 V 2.1

show product
17

Meilleure imprimante 3D pas chère à moins de 500 € Robo C2

Parfaite pour les esprits curieux, cette imprimante 3D à l’allure d’œuf offre de remarquables capacités réseau, en plus d’une convivialité bienvenue grâce à son lit d’impression amovible et sa compatibilité PLA.

Il serait facile de lui coller une étiquette d’imprimante quelque peu dépassée, justement du fait qu’elle ne prenne en charge que le PLA, et parce qu’elle s’adresse en priorité aux formateurs et aux débutants en impression 3D, mais en abandonnant le plateau chauffant, la Robo C2 gagne aussi en simplicité et en sécurité. La plaque, non chauffée, peut être retirée à la fin de l’impression et prête pour un nouveau projet en deux temps, trois mouvements : adieu spatule, cloques aux doigts et autres réjouissances, comme l’attente interminable le temps que tout refroidisse.

La machine est également dotée d’un capteur de fin de filament, d’un système de nivellement automatique du plateau et d’une connexion wifi via son propre hotspot, ce qui lui permet de se connecter à différents appareils. En bref : on vous recommande chaudement cette imprimante 3D pas chère et sécurisée.

Robo C2

show product

Meilleures imprimantes 3D pas chères à moins de 1000 €

18

La gagnante Meilleure imprimante 3D pas chère à moins de 1000 € Kit Original i3 Prusa MK3S

Le meilleur de l’impression 3D à petit prix continue de s’améliorer ! Nous adorons la Prusa MK3. La plupart d’entre vous adorent la Prusa MK3. Mais cela ne suffit pas aux génies derrière Prusa Research, qui se sont visiblement dit « Non, on peut aller encore plus loin ! ».

Et c’est ce qu’ils ont fait ! L’imprimante 3D en kit Original Prusa i3 MK3 pouvait déjà se targuer d’une expérience utilisateur presque sans égale, d’un souci du détail extrêmement poussé, et d’innombrables fonctionnalités.

La MK3S, modèle optimisé à mi-chemin entre l’original et une toute nouvelle imprimante, propose quant à elle des pièces imprimées remodelées, un extrudeur retravaillé pour un meilleur accès et un capteur de filament non plus optique mais mécanique, pour ne nommer qu’un petit nombre des modifications mises en place.

L’évolution la plus importante repose sans doute dans le nouveau design de l’extrudeur, qui permet un meilleur refroidissement de l’impression grâce à un flux d’air plus puissant, tout en assurant de meilleures performances avec les filaments flexibles.

La MK3S vous fait de l’œil, mais vous possédez déjà la MK3 ? Pas de souci, il est possible d’acheter un kit de mise à niveau pour 20 € ! Un petit investissement pour l’homme, un grand pas pour vos impressions 3D.

Si vous êtes quelque peu rebuté par les 8 heures d’assemblage de la machine, vous pouvez dépenser 230 € de plus pour obtenir votre MK3S entièrement montée. Bonus : un sachet d’oursons Haribo se cache dans la boîte, et ça, ça n’a pas de prix.

Original Prusa i3 MK3S

Plus d’infos

show product
19

Meilleure imprimante 3D pas chère à moins de 1000 € Wanhao Duplicator D7

L’entreprise Wanhao propose une ribambelle d’imprimantes FDM dignes d’intérêt, mais celle-ci a quelque chose en plus. Tout comme la Form 2 de Formlabs, elle utilise de la résine liquide qui peut être polymérisée via une exposition aux rayons UV. Bien qu’elle dispose d’un volume d’impression bien plus modeste que ses homologues, cette imprimante 3D résine peut produire des petits objets extrêmement détaillés.

Wanhao fournit toute une gamme de résines pour la Duplicator 7. Bien sûr, vous pouvez tout à fait utiliser des matériaux tiers si vous le préférez. Si vous souhaitez acheter plus de résine, prenez garde à ce qu’elles fonctionnent avec une longueur d’onde active de 405 nanomètres.

Wanhao Duplicator 7

show product
20

Meilleure imprimante 3D pas chère à moins de 1000 € UP Mini 2 ES de Tiertime

Récemment nommée Meilleure imprimante 3D pour les débutants par All3DP, la Tiertime UP mini 2 ES est une machine facile à utiliser qui possède un éventail de fonctionnalités impressionnantes. Tout comme sa grande sœur, nommée à juste titre l’UP mini 2, le nouveau modèle ES amélioré est équipé d’un écran de contrôle tactile, d’un habitacle fermé et d’une connexion Wifi.

La UP mini 2 ES prend également les questions de sécurité au sérieux, avec une protection contre les coupures de courant et un système de filtre à air HEPA et au charbon actif, afin de travailler dans un environnement plus sain. Parmi les autres caractéristiques notables, citons la détection automatique de hauteur de buse et la présence d’un rangement fermé pour la bobine, ce qui empêche l’humidité d’endommager votre filament.

La UP mini 2 ES n’est pas non plus dépourvue de défauts, à commencer par son minuscule volume d’impression de 120 x 120 x 120 mm. Pour le reste, il s’agit d’une imprimante 3D pas chère, fonctionnelle et conviviale : une machine performante parfaite pour les débutants et particulièrement adaptée au milieu éducatif.

Tiertime Up mini 2 ES

show product
21

Meilleure imprimante 3D pas chère à moins de 1000 € Creality CR-10 S5

La CR-10 est une excellente imprimante 3D, qui offre un grand volume d’impression pour un coût relativement faible. Mais elle va encore plus loin grâce à ses performances impressionnantes dès le déballage et sa configuration facilement modifiable par l’utilisateur, qui lui ont valu de se forger une réputation solide ces dernières années.

La CR-10 S5 conserve tous ces avantages, mais en plus grande proportion : avec ses 500 x 500 x 500 mm, elle fait figure de monstre. Pour vraiment tirer profit d’un tel volume, attendez-vous à devoir bricoler un peu, mais pour ce prix-là, nous vous mettons au défi de trouver mieux.

Creality CR-10 S5

Plus d’infos

show product
22

Meilleure imprimante 3D pas chère à moins de 1000 € Flahforge Creator Pro

Arrêtez-nous si vous l’avez déjà entendue : l’imprimante 3D Creator Pro de FlashForge ressemble à la Replicator 2X de Makerbot. Cette imprimante 3D petit prix est dotée d’un système de double extrusion et d’un châssis en métal fermé.

Elle dispose également d’un système de nivellement du plateau en métal, ainsi qu’une tige de guidage qui assure stabilité et solidité. Son design commence à être un peu dépassé, mais la Creator Pro de Flashforge est une imprimante 3D pas chère qui reste une chouchoute parmi les makers pour sa fiabilité, son adaptabilité et sa facilité d’utilisation.

FlashForge Creator Pro

show product
23

Meilleure imprimante 3D pas chère à moins de 1000 € Snapmaker

Vous en voulez toujours plus ? La Snapmaker s’occupe de tout ! La machine combine impression 3D, fraisage CNC et gravure laser. L’appareil 3 en 1 a vu le jour sur Kickstarter, devenant le troisième projet d’impression 3D le plus financé sur la plate-forme.

La Snapmaker est équipée de têtes interchangeables, une fonctionnalité normalement propre aux machines coûtant plus de 2000 €. Ses dimensions sont cependant assez petites. Mais si un plateau d’impression restreint vous suffit, alors cette machine pourrait bien devenir le nouvel outil polyvalent de votre atelier.

Snapmaker

Plus d’infos

show product
24

Meilleure imprimante 3D pas chère à moins de 1000 € Phrozen Shuffle

Inside the Phrozen Shuffle XL

Malgré son workflow, que nous avons trouvé inutilement complexe, l’imprimante 3D résine Phrozen Shuffle propose une vraie combinaison gagnante grâce à sa stabilité, sa qualité de fabrication et sa performance.

En plus d’un volume d’impression légèrement supérieur à celui de l’Anycubic Photon (à moins de 500 €), le prix un peu plus élevé de la Phrozen vous vaudra également d’obtenir un système d’éclairage UV propriétaire, ParaLED, un écran en résolution 2K de 5,5 pouces, ainsi que d’autres petits avantages bienvenus, tels que la calibration ultra-simple du plateau.

Notre avis complet sur l'imprimante 3D
2019 Phrozen Shuffle (XL) Review – Stunning Prints

Et avec sa haute définition de 47 microns, du même ordre que la Peopoly Moai ou la Form 2 de Formlabs, vous pouvez être sûr que la Phrozen Shuffle produira des impressions vraiment détaillées.

Phrozen Shuffle (XL)

Plus d’infos

show product

License: The text of "Les 24 meilleures imprimantes 3D pas chères " by All3DP is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.

Subscribe to updates from All3DP

You are subscribed to updates from All3DP

You can’t subscribe to updates from All3DP. Learn more… Subscribe

You can’t subscribe to updates from All3DP. Learn more…

B719266D-CB2F-4571-9ABD-AFEC8A7D79DCB719266D-CB2F-4571-9ABD-AFEC8A7D79DCB719266D-CB2F-4571-9ABD-AFEC8A7D79DC