Jan 4, 2019

Test 2019 de la Creality Ender 3 Pro – L’Ender 3 améliorée

La Creality Ender 3 Pro entend éliminer certains défauts de sa grande sœur, la très populaire Ender 3. Découvrez si elle y est réellement parvenue en lisant notre avis ci-dessous.

Aucun doute là-dessus: au moment où nous écrivons cet article, la Ender 3 de Creality est l’imprimante 3D la plus populaire au monde. C’est une machine aussi remarquable qu’abordable, qui a su susciter un véritable engouement chez les makers du monde entier, notre équipe comprise ! Son prix, son potentiel d’amélioration et sa qualité d’impression générale lui valent d’ailleurs d’avoir été nommée « meilleure imprimante 3D à moins de 200 € » par All3DP ce dernier trimestre.

Notre avis sur la Creality Ender 3 :Creality Ender 3 : la meilleure imprimante 3D à moins de 200€

En septembre 2018, Creality sonne le renouveau de la Ender 3 en lui proposant une alternative, une version revue et améliorée : la Ender 3 Pro. Mais en quoi est-ce une imprimante 3D « Pro » ? S’agit-il d’un simple coup marketing pour nous en mettre plein la vue ou présente-t-elle de véritables améliorations ? Lisez notre avis sur la Creality Ender 3 Pro pour le découvrir.

Creality Ender 3 Pro

show product
1

Creality Ender 3 Pro : test et avis Avantages et inconvénients

Avantages

  • Prix très intéressant
  • Facile à assembler
  • Design compact pour un volume d’impression conséquent
  • Les impressions peuvent être de très bonne qualité
  • Il est facile de lui apporter des améliorations et upgrades
  • Le conduit pour le filament est étroit, ce qui rend l’impression de matériaux flexibles plus facile
  • Bons résultats sur les tests Autodesk Kickstarter

Inconvénients

  • Le nivellement du plateau n’est pas évident
  • Le plateau magnétique n’est pas au goût de tout le monde
  • Nous avons rencontré des problèmes pour l’impression de filaments fragiles
  • Il faut parfois avoir recours à des matériaux supplémentaires pour l’adhérence
  • Certains des défauts de la Ender 3 n’ont pas été éliminés
2

Creality Ender 3 Pro : test et avis Verdict

Les attentes à l’égard de la dernière version de la Creality Ender 3 étaient élevées. Nous sommes donc heureux de vous confirmer que, compte tenu de son prix, la Ender 3 Pro est en effet une imprimante 3D exceptionnelle.

Cependant, soyons clairs sur une chose : le « Pro » qu’elle contient dans son nom n’a pas lieu d’être, il s’agit d’un pur coup marketing. Nous insistons donc sur ce point : la Creality Ender 3 Pro est une bonne imprimante 3D, mais elle ne doit en aucun cas être considérée comme une machine professionnelle. Elle constituera un excellent outil au prix plus qu’abordable pour les makers, amateurs et bricoleurs, voire même pour les débutants aux bases solides. Et si vous êtes prêt à investir un peu de votre temps pour donner à cette imprimante 3D l’attention qu’elle mérite, la Creality Ender 3 Pro saura vous le rendre en produisant des impressions d’une qualité étonnante à même de faire de l’ombre aux machines les plus chères. Mais s’agit-il pour autant d’une imprimante 3D professionnelle ? Non.

Cela étant dit, les bonnes raisons ne manquent pas pour lâcher 215 € dans cette machine. La première est évidente : son prix extrêmement intéressant ! Deuxième bonne raison, la Creality Ender 3 Pro affiche certaines caractéristiques techniques introuvables chez des imprimantes 3D bien plus chères, comme un volume d’impression très raisonnable de 220 x 220 x 250 mm, un plateau magnétique, un système de récupération en cas de coupure de courant, et un conduit de filament étroit qui facilitera l’utilisation des matériaux flexibles. Troisièmement, elle fait disparaître certains des défauts de la Ender 3, une machine particulièrement appréciée des makers pour son potentiel de modifications et d’améliorations.

L’imprimante 3D présente cependant quelques faiblesses.

Nous avons par exemple développé une relation pleine d’ambivalence, entre haine et amour, avec son plateau magnétique, que Creality avait pourtant vendu comme l’un des ajouts majeurs de cette nouvelle version. Sur le papier, il s’agit d’un complément bienvenu sur une imprimante déjà bien performante. En pratique, si vous avez déjà goûté au confort des équivalents plus haut de gamme, comme la feuille en acier détachable de la Prusa i3 Mk3, vous n’aurez sans doute pas très envie de retourner à la bonne vieille technique de la spatule pour décrocher vos créations de la plaque.

Comparé à une plaque d’impression en métal ferme et flexible à la fois, le plateau magnétique de la Creality Ender 3 Pro laisse vraiment à désirer. En plus d’être sans grand intérêt, il ne se fixe pas tout seul sur une position prédéterminée du plateau, mais adhère directement à l’endroit où il est lâché. Nous avons ainsi dû plus d’une fois redéplacer la feuille manuellement. Raison en est l’espace trop étroit entre les côtés intérieurs des cadres en aluminium sur lesquels repose le plateau : s’il n’est pas bien aligné, il risque de frotter sur l’axe Z et d’altérer votre impression.

Cependant, une fois qu’il est bien refroidi et que vous en avez détaché votre création, ces petites contrariétés sont vite oubliées grâce à la qualité d’impression supérieure de la Creality Ender 3 Pro.

Le nivellement du plateau reste quant à lui toujours aussi problématique. Si nous avions notre mot à dire, nous proposerions sans aucun doute un système de nivellement automatique pour la Ender 3 Pro. Cet aspect est essentiel à la qualité de vos impressions : si vous prenez bien votre temps pour parfaire les réglages, vous ne serez pas déçus du résultat. Au contraire, si vous passez trop vite sur cette étape, vous risquez de voir la buse frôler d’un peu trop près le plateau en endommageant son revêtement, ce qui peut avoir un effet négatif direct sur vos impressions futures.

Ces défauts mis à part, nous avons trouvé que la Creality Ender 3 Pro était, dans l’ensemble, une imprimante 3D très agréable à utiliser, et nous sommes sûrs que vous serez nombreux à partager ce sentiment. Une fois maîtrisés les réglages et le calibrage du plateau, cette imprimante 3D abordable est capable d’offrir une qualité vraiment impressionnante.

Creality Ender 3 Pro

show product
3

Creality Ender 3 Pro : test et avis Ender 3 ou Ender 3 Pro ?

Quelles différences entre l’originale et la version pro ? C’est sans doute l’une des questions qui revient le plus souvent à propos des imprimantes Ender 3. Nous pouvons vous les résumer en trois points :

1. Des propriétés mécaniques optimisées

La Creality Ender 3 Pro a été revue pour intégrer sur la base de l’axe Y un profilé d’aluminium plus solide de 40×40. Creality entendait ainsi améliorer la stabilité globale de la surface d’impression. Disons-le tout de suite, c’est un succès.

De plus, l’ajout de meilleurs roulements permet d’offrir plus de rigidité, tout en réduisant la friction et en améliorant la stabilité dimensionnelle globale. De larges pieds en caoutchouc viennent également contribuer à une réduction sonore de la machine.

2. Un extrudeur amélioré

À la place de l’extrudeur original, Creality a doté son Ender 3 Pro d’une version MK-10. Selon le fabricant, ce changement devrait « réduire considérablement le risque d’obstruction et d’extrusion irrégulière ». En pratique, nous avons découvert que ce problème n’est pas totalement éradiqué.

3. Un nouveau plateau d’impression magnétique

Dernier point, mais non des moindres, la Creality Ender 3 Pro est désormais équipée d’un plateau d’impression magnétique « C-MAG ». La plaque est amovible et flexible, ce qui permet de retirer plus facilement les impressions du plateau. Sa surface texturée contribue également à une meilleure adhérence des premières couches de l’impression, une étape cruciale.

Ces trois améliorations se traduisent par un prix légèrement plus élevé pour la Ender 3 Pro. À sa sortie en septembre 2018, elle affichait un prix minimum de 280 €, alors que la Creality Ender 3 ne dépassait pas les 190 €, bien qu’il soit souvent possible de la trouver à mois cher. Avec le temps, les prix ont baissé et il est désormais possible d’acquérir la Ender 3 Pro pour pas plus de 215 €. Pour trouver les meilleurs prix disponibles pour la Creality Ender 3 Pro, cliquez ici !

Creality Ender 3 ou Ender 3 Pro ?

Alors, faut-il pencher pour la Creality Ender 3 Pro améliorée ou pour l’abordable Ender 3  ?

Optez pour la Creality Ender 3 si…vous savez bricoler et bidouiller ! Remplacer un ventilateur, imprimer des modifications et les installer, échanger un plateau d’impression contre une plaque en verre ne vous fait pas peur ? Alors la Creality Ender 3 originale vous conviendra sans doute mieux. En investissant une centaine d’euros dans des pièces détachées, vous pourrez la transformer en machine de guerre capable d’imprimer tout un éventail de filaments sans difficulté et dans une qualité exceptionnelle.

Optez pour la Creality Ender 3 Pro si… vous êtes limité niveau budget, intéressé par les principales fonctionnalités et améliorations de la nouvelle version, et pas prêt à passer trop de temps à la bricoler vous-même. En termes de qualité et expérience utilisateur, elle est comparable à l’Anycubic i3 Mega, une imprimante 3D que nous recommandons tout aussi chaudement (plus d’infos ici).

En ce qui concerne la qualité d’impression, la Creality Ender 3 Pro ne nous a globalement pas déçus du tout. Certains résultats étaient même dignes d’une imprimante 3D à 1000 €. D’autres étaient, et c’est le moins qu’on puisse dire, de qualité inférieure.

Pour en savoir plus : Creality Ender 3 vs Ender 3 Pro vs Ender 3X : le face à face

Creality Ender 3 Pro : test et avis Unboxing et assemblage

Si vous êtes capable de monter une étagère IKEA, l’assemblage de la Creality Ender 3 Pro ne devrait pas vous poser de problème. Comme pour la Ender 3 originale, l’assemblage et l’installation de la Ender 3 Pro se révèlent particulièrement simples. Même si vous n’avez que peu d’expérience en impression 3D, vous ne devriez pas rencontrer de difficulté à assembler, calibrer et paramétrer votre nouvelle imprimante 3D.

Creality s’efforce en effet de rendre ces étapes aussi faciles que possible. Chaque pièce est clairement étiquetée : vous n’aurez pas de mal à savoir où se place chaque élément. De même, vous trouverez dans la boîte une notice d’instruction très utile pour l’assemblage. Enfin, la carte SD de 8 Go fournie avec la Creality Ender 3 Pro contient en plus des manuels et guides de résolution des problèmes. Le fabricant a même réalisé une vidéo pour vous aider à monter les pièces dans le bon sens. Donc, en deux mots : bien joué, Creality !

Il nous a fallu environ deux heures pour déballer et assembler la Ender 3 Pro. Les axes X et Y sont prémontés, il vous restera donc à fixer l’axe Z. La Creality Ender 3 Pro est également livrée avec un jeu d’outils. En revanche, nous n’avons pas tellement apprécié que toutes les pièces, même les éléments en plastique, soient emballées dans des sachets en plastique.

Lors du montage de la Créality Ender 3 Pro, nous avons également rencontré trois difficultés que nous avons mis plusieurs minutes à résoudre.

  • Premièrement, la courroie qui permet de déplacer l’extrudeur n’est pas évidente à monter. Nous avons dû faire plusieurs tentatives avant d’y arriver.
  • Deuxièmement, l’axe X sur lequel est monté le hotend se révèle assez instable, même en suivant bien les instructions. Vous parviendriez cependant à retrouver plus de stabilité en resserrant les écrous qui fixent les roulements à l’arrière de la Creality Ender 3 Pro.
  • Et troisièmement (et c’est un peu gênant), nous avons monté le porte-bobine dans le mauvais sens. Un problème rapidement résolu cependant (humhum).
4

Creality Ender 3 Pro : test et avis Design

Ne tournons pas autour du pot : la Crealiry Ender 3 Pro et la Ender 3 originale ne sont en aucun cas les imprimantes 3D parfaites. Si elles sont aussi populaires, c’est avant tout en raison de leur prix incroyablement attractif. Celui-ci varie légèrement selon le fournisseur auprès duquel vous l’achetez, mais ce qui est certain, c’est que cet hiver 2018, la Ender 3 Pro était trouvable à moins de 250 €.

À l’instar de la Creality CR-10, la structure de la Ender 3 Pro se compose de profilés d’aluminium. Une simple vis-mère entraîne l’axe Z sur le côté gauche du châssis. Cependant, contrairement à la Ender 2, avec son axe X projeté dans le vide, en porte-à-faux, la Creality Ender 3 Pro complète la boucle et referme le cadre.

Tout comme la Creality Ender 3, la Ender 3 Pro dispose d’un plateau chauffant aux dimensions généreuses de 220 x 220 x 250 mm, presque le double de la Ender 2 et comparable à une Prusa i3 MK3 (250 x 210 x 200 mm).

Une autre caractéristique intéressante de la série Creality Ender 3 est sa capacité à reprendre une impression après une coupure de courant ou une déconnexion, une prouesse rendue populaire par l’imprimante 3D Prusa i3 MK3. C’est avec plaisir que nous voyons cette fonctionnalité mise en place sur une imprimante 3D à moins de 200 €.

Sur la droite de la Creality Ender 3 Pro se trouve un écran LCD muni d’un bouton de commande rotatif. La carte mère n’est pas protégée, l’impression d’un boîtier de protection pourra donc constituer l’une des premières modifications à apporter à votre nouvelle machine. En ce qui concerne l’interface utilisateur, elle est semblable aux autres imprimantes 3D de Creality. Certains des réglages qu’elle propose sont pour le moins obscurs, mais elle est, dans l’ensemble, relativement facile à prendre en main.

Alors que la Ender 3 est entièrement open source, aucun plan détaillé n’est à ce jour disponible pour laCreality Ender 3 Pro, mais nous vous tiendrons au courant dès que nous en saurons plus.

Sur le papier, toutes ces caractéristiques nous peignent certainement un beau portrait de la Creality Ender 3 Pro, mais comme une impression vaut mieux qu’un long discours, nous avons décidé de voir ce qu’elle a dans le ventre en l’assemblant nous-mêmes et lui faisant subir plusieurs crash-tests.

5

Creality Ender 3 Pro : test et avis Tests d’impression

Nous avons commencé par le modèle d’essai test-dog.stl inclus dans la carte SD fournie avec la Creality Ender 3 Pro Malheureusement, le résultat ne s’est pas révélé satisfaisant, et ce n’est pas peu dire.

Comme vous pouvez le voir, nous avons rencontré un problème de perte de couche et de sous-extrusion. Pour ne rien arranger, le filament s’est arraché vers la fin de l’impression. Nous avons donc réajusté le plateau et modifié les paramètres de vitesse sur Cura, et le deuxième essai était bien meilleur.

L’étape suivante consistait à imprimer le petit bateau Benchy avec un filament en PLA blanc de Raise3D. Ce test s’est avéré satisfaisant, malgré quelques défauts minimes de couches ou de rares taches. Dans l’ensemble, ce modèle donne un aperçu du potentiel de la Creality Ender 3 Pro.

Puis nous sommes passés au filament à base de bambou d’eSun, afin d’imprimer un modèle 3D d’abat-jour acheté sur Cults 3D. Nous avons dû faire plusieurs essais pour cette impression de 12 heures. Malheureusement, ils se sont chaque fois terminés par une rupture en bonne et due forme du filament, suivi du vain tournoiement de la tête d’impression continuant à imprimer dans le vide. Le coupable ? Un problème d’obstruction, qui nous a pris une heure à résoudre. Il nous a même fallu sacrifier une petite longueur du tube de PTFE, qui était complètement bouché à cause du filament de bois fondu.

Ce problème est-il imputable à la Creality Ender 3 Pro ? Selon nous, oui. Le filament est introduit près de la vis-mère, à travers un trou dont les bords sont assez tranchants. Ainsi, si vous utilisez un filament de 1,75 mm fragile (comme c’est le cas pour beaucoup de filaments bois), il y a de forts risques qu’il se rompe en se faisant entraîner par le moteur. Afin d’éviter ce problème, nous vous recommandons d’imprimer cette petite modification. Après trois tentatives, par manque de temps, nous avons préféré abandonner.

Nous avons cependant obtenu de meilleurs résultats avec le Fillamentum Vertigo Starlight, l’un de nos filaments préférés. Nous avons imprimé un labyrinthe sans aucun support.

Avons-nous observé une différence de qualité d’impression entre la Ender 3 et la Ender 3 Pro ? Oui, bien qu’elle soit légère. Grâce aux axes plus rigides de la version Pro, l’oscillation de l’axe Z n’est plus aussi flagrante que sur la Ender 3 d’origine.

6

Creality Ender 3 Pro : test et avis Test Autodesk Kickstarter

Le test Autodesk Kickstarter permet de mesurer la précision d’une imprimante 3D FDM (plus d’infos ici). La Creality Ender 3 Pro a obtenu les résultats suivants :

  • Précision dimensionnelle : 5 points sur 5 (24,90 / 19,91 /14,96 / 10,08 / 5,14)
  • Précision du débit : 0 point (aucune des pointes n’a été imprimée correctement)
  • Précision des espaces négatifs : 5 points (tous les tubes se détachent des trous)
  • Suplomb (souvent appelés overhangs) : 2 points (difficultés rencontrées à partir du surplomb à 30 °)
  • Ponts (ou bridging) : 4 points (l’un des ponts entre en contact avec l’étage inférieur)
  • Résonance XY : 2,5 points (aucun ringing visible)
  • Alignement de l’axe Z : 0 point (effet visible de repérage de couche)

Au total, la Creality Ender 3 Pro cumule donc 21,5 points sur 30.

7

Creality Ender 3 Pro : test et avis Logiciel

Avant de conclure sur la Creality Ender 3 Pro, nous voulions aborder la question du logiciel, et plus particulièrement les réglages du Slicer pour cette imprimante 3D.

Creality fournit une carte SD qui contient une version de Cura qui ne fonctionne que sur Windows. Heureusement, il est possible de télécharger gratuitement la version pour Mac ou Linux directement sur le site d’Ultimaker.

Dans sa dernière version, Cura propose un profil prédéfini pour la Ender 3, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Puisque la Creality Ender 3 Pro présente les mêmes dimensions et caractéristiques, vous pouvez télécharger ces paramètres et commencer sur ces bases pour vous lancer dans la découpe de votre modèle. Même s’il existe en effet quelques différences entre les imprimantes 3D, les réglages généraux et les dimensions sont entièrmeent identiques0.

Toutefois, si vous suivez notre conseil et ajoutez le profil de la Creality Ender 3 dans Cura, n’oubliez pas de modifier le diamètre du filament dans le menu principal. Par défaut, il est réglé sur 2,85 mm, au lieu de 1,75 mm. On a souvent vite fait de sauter cette étape par inadvertance, alors que cet oubli peut entraîner un problème de sous-extrusion, et donc des impressions globalement décevantes.

Pour le reste, nous avons constaté que, dans la plupart des cas, les réglages de Cura fonctionnaient exceptionnellement bien avec la Creality Ender 3 Pro. Si vous souhaitez en savoir plus sur les paramètres de Cura, rendez-vous sur cet article :2018 Cura Tutorial - Deep Inside the Cura 3D Slicer Software.

Nous avons également travaillé sur le célèbre logiciel de découpe Simplify3D, qui propose quant à lui un profil consacré spécifiquement à la Ender 3 Pro. Les résultats se sont avérés excellents, surtout en ce qui concerne les structures de support, qui étaient alors bien plus faciles à retirer.

8

Creality Ender 3 Pro : test et avis Fiche technique

Toutes les autres caractéristiques techniques de la Creality Ender 3 Pro sont les mêmes que celles de la Ender 3 standard.

  • Volume d’impression : 220 x 220 x 250 mm
  • Diamètre de la tête d’impression : 0,4 mm
  • Diamètre du filament : 1,75 mm
  • Température du plateau chauffant : 110 °C
  • Vitesse d’impression max. : 180 mm/s
  • Hauteur de couche : 0,1 – 0,4 mm (100-400 microns)
  • Connexion : carte SD
  • Écran LCD : oui
  • Précision de l’impression : +/- 0,1 mm
  • Type de conditionnement : imprimante 3D à assembler
9

Creality Ender 3 Pro : test et avis Où acheter cette imprimante 3D ?

À sa date de lancement, l’imprimante 3D Creality Ender 3 Pro s’affichait au prix de 280 €, soit presque 100 € de plus que la Ender 3. Depuis, son prix a baissé considérablement : vous pouvez aujourd’hui l’acheter pour environ 215 €.

N’hésitez pas à consulter les sites des revendeurs ci-dessous pour trouver le meilleur prix.

Creality Ender 3 Pro

show product

License: The text of "Test 2019 de la Creality Ender 3 Pro – L’Ender 3 améliorée" by All3DP is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.

Subscribe to updates from All3DP

You are subscribed to updates from All3DP

You can’t subscribe to updates from All3DP. Learn more…Subscribe

You can’t subscribe to updates from All3DP. Learn more…

B719266D-CB2F-4571-9ABD-AFEC8A7D79DCB719266D-CB2F-4571-9ABD-AFEC8A7D79DCB719266D-CB2F-4571-9ABD-AFEC8A7D79DC